28/07/2013

Les frontaliers...

Ca y est! Je me lance, j'écris sur un sujet sensible au risque de me faire lyncher.

Il y  a un reportage qui n'a pas échappé à bon nombre de personnes aujourd'hui. Les recruteurs boudent les frontaliers français, je précise français car il y a plusieurs frontaliers (allemands, italiens, et même suisses).

J'ai lu les commentaires, évidemment toujours dans le même sens, il ne faut pas tirer sur les français qui viennent en Suisse car les suisses font pareil. Ah bon? Ils vont travailler en France? Mais bon, le problème ne se trouve pas là mais dans les employeurs qui les embauchent. Et il est normal qu'un français va accepter le boulot car nous ferions pareil si le cas était à l'inverse. Il faudrait plutôt prouver que nous avons la même formation et que nous voulons travailler dans n'importe quel secteur difficile comme les HUG, les TPG ou l'hôtellerie. Et que la loi qui établit qu'un suisse au chomage doit avoir l'emploi ou faire une formation adéquate avant qu'on embauche une personne étrangère, soit appliquée. Et cela ne va pas dans le sens contraire de la libre circulation entre pays. Le travail pour ceux qui vivent dans leur pays et ensuite pour les autres, c'est normal. Qu'on enterre cette hache de guerre et un peu de respect pour tout le monde.

Elle est pas belle la vie?  

26/07/2013

Cff et retards

Je viens de lire que les CFF se posent la question d'indemniser un peu plus pour les retards éventuels sur leurs lignes à raison du quart du prix pour 1h00 de retard et la moitié pour 2h00.

Actuellement, il est fort rare que les CFF indemnisent car personnellement j'ai envoyé des réclamations plusieurs fois et la réponse a toujours été la même: Nous sommes mandatés pour vous amener du point A au point B, pour ce qui est du temps, c'est relatif.

S'ils indemnisent, c'est lorsqu'ils ne peuvent pas faire autrement. Ils se plaignent d'avoir dépasse le 1,9 million de francs de compensation dans toute la Suisse mais cela n'est rien en comparaison des retards quotidiens des CFF. Fréquemment, dans les petites gares, les messages ne sont pas toujours diffusés et ils ne compensent pas les retards avec les correspondances. Beaucoup de personnes risquent leur travail mais les CFF gardent le monopole des transports et soumettent la clientèle à leur bon vouloir.

Elle est pas belle la vie?

25/07/2013

Nada, 11 ans

Depuis avant hier, je lis les quotidiens ; La Duchesse va accoucher! La Duchesse est entrée à la maternité, On attend la Duchesse, Ca y est! La Duchesse a sorti un garçon.

Lamentable. Pathétique. De la poudre aux yeux. Pendant qu'une célébrité de la monarchie nous fait un gamin, des horreurs se perpétuent dans le monde. Mais au moins, la majorité des gens aura son regard fixé ailleurs que sur des faits plus importants. Nada, une enfant de 11 ans qui crie son désespoir de future femme vendue par ses parents à un homme. Hier soir, sur la chaîne M6, 2mn lui ont été consacrées mais 6mn ont été offertes au prénom du Royal Baby. Ce n'est pas joyeux d'annoncer que 400 millions de femmes dans le monde sont vendues ou forcées à être mariées. On élude vite l'affaire en montrant cette enfant qui soit disant retourne vers ses parents aimants qui lui promettent qu'elle fera ce qu'elle veut. Quel heureux dénouement! Et Paf! On retourne vite sur la Duchesse pour dire autre chose. 

Elle est pas belle la vie? 

06:50 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1)