16/09/2013

La chine et ses délires gustatifs

insectes.jpgD'abord, nous avons eu la joie de connaître une nouvelle gastronomie: les insectes.

Donc tout ce qui rampe ou vole peut être mangé en qualité de super protéines, une nouvelle cuisine qui peut être ramassée partout bien sûr donc peu cher.

araignees.jpgEnsuite, les araignées sont tout aussi comestibles. Mmmmm, trop bon ces petites bestioles jetées vivantes dans de l'huile bouillante.

 

pieuvre.jpgContinuons avec les pieuvres. Mais c'est mieux lorsque c'est vivant. Cela s'agite sous votre palais, essaie de s'accrocher à votre luette et si on est deux, c'est un signe de partage et d'amour. Donc, on continue à manger cru et vivant, c'est rigolo et tant pis si ces petites bêtes ressentent quoique ce soit.

crabe.jpgPour finir, on va parler de Sébastien, non je me trompe.

C'est à droite qu'il faut regarder.

chine.jpgDes crabes vivants stockés dans des machines, prêts à l'emploi comme des chips ou petites sucreries. Mais l'histoire ne dis pas s'ils sont avalés tout crus ou bien cuisinés plus tard. Vive la technologie, le XXIème siècle et notre avancée dans la gastronomie!

Elle est pas belle la vie?

Commentaires

Manger des insectes va dissuader les accrocs de la chimie à polluer et tuer la nature.

Certains mangent du surini, des pizzas avec du fromage chimique vendu dans les supers marchés ou du dindonneau avec des additifs, des colorants et autres saloperies industrielles, pourquoi pas des insectes?

De toutes les façons la planète ne peut plus nourrir tout le monde, il faut choisir. Dix milliards d'individus dans quelques années on fait quoi?

Écrit par : Pierre NOËL | 16/09/2013

Les commentaires sont fermés.