28/09/2013

Mon assurance et moi

maladie.jpgAprès plus de dix ans de bons et loyaux services dans mon assurance maladie, je me vois contrainte de t'abandonner. Toi, mon assurance qui me suis depuis tant d'années, qui ne me rembourse presque jamais, qui me fait payer le 10% des factures et qui augmente chaque année. Je suis obligée d'aller à la concurrence, qui me propose une meilleure assurance, moins chère et qui me fait profiter d'un rabais familial. Je ne sais pas combien cela durera mais j'ai la possibilité de voir chaque année où le vent tourne. Tant pis pour le confort annuel de rester chez toi, sans bouger, sans remerciements de ta part, sans soutien et sans baisse car pour ton bonheur, je ne tombe pas souvent malade. Adieu, donc, assurance maladie trop chère et je te souhaite tout de bon pour la continuation de tes augmentations !

A tous, je vous conseille de changer de caisse dès que possible, de chercher la moins onéreuse pour les mêmes prestations voire plus. Je sais que c'est fastidieux, c'est un peu long mais il faut se donner un peu de peine pour tenter d'économiser car sinon, tout notre argent va aller aux assureurs et il ne restera presque plus rien pour ce qui est important. Ces assureurs peu scrupuleux qui se font des montagnes de fric sur notre dos avec l'assentiment de Berset!

Elle est pas belle la vie?

Commentaires

Je vais faire de même. Les primes d'assurances-maladie augmentent d'une manière à la limite du hors-contrôle. Et M. Berset qui appartient au PS?? On a de la peine à le croire, tant il défend les assureurs au détriment de la population.

Écrit par : Ralf LATINA | 28/09/2013

Les commentaires sont fermés.