17/10/2013

La fessée: pour ou contre?

punition.jpgUn père à Limoges vient de recevoir 500 euros d'amende avec sursis pour avoir fessé son fils de 9 ans. Il faut dire qu'il vit séparé de la mère et que c'est elle qui a porté plainte contre lui. Son fils l'ignorait et il lui a donné une fessée pour le corriger. Est-ce une erreur?

Tout dépend. Depuis toujours, nos parents nous ont éduqués et nous avons été punis lors de bêtises. Il y a punition et punition. Il est clair que nous ne devons pas en arriver à l'extrême. On peut dire non à un enfant en expliquant pourquoi. Pas besoin de lever la main tous azimut! Néanmoins que faire lorsque votre enfant vous crache dessus ou vous manque de respect? Que faire lorsque la violence qu'il voit il la reproduit sur vous, sur un prof ou sur ses camarades?

Voilà un débat très profond. Beaucoup de parents démissionnaires laissent faire sous prétexte qu'on ne doit pas fesser. Aujourd'hui, on voit des enfants manquer de respect, utiliser les gros mots communément et frapper. Alors pas de fessée d'accord, mais l'éducation? Voilà un problème de société important où l'on interdit tout et n'importe quoi.

Elle est pas belle la vie?

06:20 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

@Sandra Nicaud êtes vous parent vous -même? si oui vous devez savoir qu'une tape sur le fessier ne tuera jamais un enfant surtout si elle intervient lors des achats de Noel ou tous les jouet sont exposés afin d'inciter l'enfant à en redemander et qu'en écoutant brailler votre enfant les suivants à la caisse s'impatientent .Celle-ci n'a jamais dégouté l'enfant de sa maman bien au contraire il en rit maintenant quand il explique ses propres frasques aux siens.
La fessée ne doit pas être une habitude et un parent qui en a reçu n'est pas obligé d'en donner en retour
La fessée avec la verge ou le tape tapis est une expérience très douloureuse et elle apprend à différencier ce qui doit ou ne peut pas se faire .Pour les fesses saignantes alors là, le pardon au parent n'existe plus surtout si ce genre de punition est tolérée par la religion comme ce fut très longtemps.
Mais ce genre de barbarie a disparu ,heureusement
Tandis que certains hommes recherchent maitresses sado pour recevoir peut-être les fessées que leurs parents n'ont pas osé leur donner,allez savoir!
toute belle journée pour vous et merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeralda | 17/10/2013

Vous écriveu qu'un enfant de neuf ans a été fessé par son père pour la raison que cet enfant, si on a bien compris, l'ignorait...sait-on pourquoi l'enfant ignorait son père, d'une part, et comment la mère, séparée du père en parlait à l'enfant, critiquait-elle son papa? Cette mère a-t-elle porté plainte contre son ex, vraiment, juste à cause d'une fessée, ou possible rancoeur ou revanche... de la part de cette femme?
Edmond Kaiser, de Terre des Hommes, lui-même, à son propre fils, jusqu'à deux ans, donna une ou deux fessées JAMAIS en déculottant l'enfant, jamais directement sur la peau... A la soeur de ce petit garçon, gifle, jamais... fessée, évidemment pas... Hélène de Koriacis

Écrit par : Hélène de Koriacis | 17/10/2013

En aucun cas "éducative", à condition de na pas déculotter l'enfant,très jeune, en aucun cas dèa l'école, la fessée permet de faire savoir au petit qu'il y a... des limites à tout... La fessée ne peut avoir d'effet qu'"exception confirmant la régle"! Ressenti personnel: fessée, jamais aux filles (légère tape sur la main, regard "appuyé")... Garçons ou filles, élever la voix, certes, mais éviter hurlements: le silence "est" parole.
Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 17/10/2013

Les commentaires sont fermés.