27/11/2013

Mais que fait la police?

cambriolage.jpgJe viens dernièrement de subir une tentative de cambriolage. Fait divers relativement commun mais nous étions trois ce soir là à avoir subi ce désagrément. Le choc passé dès la découverte du méfait, je me précipite sur le téléphone pour joindre la police. Donc, le 117. La police est surchargée alors on me donne un numéro du poste le plus proche. J'appelle et la première chose que l'on me demande, c'est qui je suis. Ils savent très bien d'où je téléphone mais la personne qui se présente sous le terme de policier veut mon nom, prénom et âge. Si je suis étrangère et si j'ai les papiers requis. Par 3 fois on va me téléphoner car on ne me trouve pas dans le dossier de l'office cantonal de la population (ça fait 24 ans que je vis sur le sol Suisse) mais en attendant, pas de police. On m'enverra une patrouille lorsqu'il y en aura une de libre. Finalement, après plus d'une heure, un policier en civil, limite SDF avec une mallette sonne et se présente comme police judiciaire, vient examiner l'endroit du délit en 5 mn, stipulant qu'il n'y a pas de traces d'empreintes, me file un dossier de plainte contre inconnu et me parle très lentement genre psychologie de bistrot.

On est franchement pas dans Les Experts, c'est sûr. La chose est commune, très commune. On arrive vers les fêtes de Noël, la France est à côté, ils ont beaucoup de problèmes dixit le monsieur. Donc, normal. Il n'y a pas eu de gros dégâts, vous n'êtes pas blessée bla bla bla.

On ne se sent pas spécialement soutenu ou protégé. Les malfrats pouvaient être encore dans le coin, il n'y a  pas eu de ronde, ils ont pu continuer ailleurs sans souci.

Elle est pas belle la vie?


07:16 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

@Sandra Nicaud c'est vraiment pas de chance alors que chez nous c'est l'inverse la police arrive en courant avec même une phrase aux lèvres qu'il fait bon entendre:n'hésitez surtout pas à nous contacter ,on prèfère se déplacer pour rien que trop tard.Serait-ce que les policiers de notre canton soient plus à l'écoute des citoyens isolés ? ou moins réfractaires pour protéger une population blablatant moins qu'ailleurs/rire
bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 27/11/2013

Est-ce que vous vous rendez compte ?

Écrit par : Plouf | 27/11/2013

Vous n'avez vraiment pas eu de chance.
Car chez moi la police c'est montré très prévenante. répondant rapidement au téléphone. la visite de la patrouille et de la sureté c'est bien passée.
Nous avons même eu ensuite la visite d'un ilotier qui pris le temps de bien nous expliquer énormément de choses sur la sécurité, nous montrer certaines failles, nous donner des conseils avisé.
Dans notre malheur nous nous sommes vraiment senti soutenu par la police.

Écrit par : Milpa Bagen | 27/11/2013

Il y a la médecine, à 1, 2, 3, 4, 5, vitesses tout comme la police à 1, 2, 3, 4, 5 vitesses, qui, parfois, ou souvent, l'une et l'autre ne passent jamais la deuxième vitesse :-)

Question de malchance ou de probabilité aussi aléatoire et pourtant sophistiquée que la théorie du chaos ?

Mais il y a aussi les assurances, à 1, 2, 3, 4, 5 vitesses. Dans mon immeuble carougeois, en plein samedi après-midi, il y eut un cambriolage chez des locataires du 6ème étage. La Police est venue rapidement. Mais la porte défoncée a mis 3 mois à être remplacée... ne fermant plus que par des moyens aussi aléatoires que la meteo, pendant tout ce temps, car l'assurance de l'immeuble et l'assurance privée du locataire se faisaient des chicanes.

Il y aurait donc dans cette société, plus de probabilités d'être soutenu par sa bonne étoile :-)))

Écrit par : Jmemêledetout | 27/11/2013

Les commentaires sont fermés.