30/08/2014

Les délires de la technologie

Il y a quelques temps, j'envoyais au courrier du lecteur, une note sur la disparition des postes des villages au profit d'épiceries multifonctionnelles et au "forcing" d'envoyer les clients dans les grandes postes sans se préoccuper des inconvénients que cela engendrait.

poste.jpgDe plus, les bulletins sont désormais payants, à la charge du débiteur sous contrainte d'effectuer les paiements en ligne ou par virement bancaire. Ce qui devient fastidieux pour certaines personnes dont âgées.


Désormais, les banques s'y mettent en refusant les retraits au guichet et de nouveau, le "forcing" d'aller au bancomat.

bancomat.jpgGentiment, on nous impose une façon de faire sous peine de ne plus pouvoir faire partie de la société technologique actuelle.

Soit on nous fait payer des sommes qui deviennent importantes dans le budget à la fin de l'année, soit on suit comme des moutons les nouvelles directives en nous soumettant à des risques si on contrôle mal les outils interactifs.

Mais à qui profite tout ceci? Dans tous les cas, nous sommes perdants et on nous restreint notre liberté vicieusement.

Plus de plaisir à converser avec une personne à un guichet ou poser des questions en cas de problème. Juste une machine impersonnelle qui envoie des aides automatiques ou des lignes hotline avec des gens qui ne maîtrisent pas toujours le français.

Obligés de se taper les touches 1, 2, 3 et 4 en suivant les messages rébarbatifs et suppliant de tomber sur le bon service! Sinon, on recommence tout. Imaginez la personne malentendante ou très âgée qui ne comprend plus rien! Un vrai sketche digne d'un comique.

Il est bien malheureux, aujourd'hui, de devenir des pantins pour faire gagner de l'argent à des entreprises qui en ont déjà beaucoup et qui ne rapporte rien sauf des soucis au peuple.


Commentaires

@Sandra Nicaud vous seriez devant moi que je vous enbrasserais ,en tout bien tout honeur il va de soi comme dit la formule consacrée
Cependant votre courroux des plus logiques est entraiu de prendre l'ascenseur et d'avoir vu une grand maman de 86 ans qui se déplaçait avec son déambulateur me demander vous croyez vraiment que j'ai le Droit de jeter ceci dans cette corbeille confirme les craintes de nombreux autres anciens croisés en faisant mes achats
La connaissant depuis l'enfance et ancienne Scoute et n'ayant pas la langue dans la poche quand il s'agit de défendre ou les personnes âgées et les handicapés ,mon sang n'a fait qu'un tour quand j'ai vu la peur inscrite sur son visage et j'ai répondu,Maguy tu te souviens de l'Allemagne Nazie,elle a ri et jeté son emballage , et dire qu'on a vient d'honorer des soldats morts pour nous sortir des griffes nazies pour y être à nouveau
Scandaleux,honteux ce n'est plus que mépris à l'égard de Citoyens qui ont connu la guerre de 39-45 et cette nouvelle peste noire qui se répand grâce à la technologie permettra de dire à certains dirigeants de demain c'était pas de notre faute c'est la technologie qui décidaiT
POUR AUSCHAWITZ AUSSI!
Très belles énergies pour Vous Sandra

Écrit par : lovsmralda | 30/08/2014

Merci pour votre commentaire instructif qui illustre bien ce que je pense. Bravo!

Écrit par : Sandra | 30/08/2014

@Sandra Nicaud merci de votre réponse mais au vu des computationnistes toujours en plus grand nombre gageons que pour colmater les trous des cerveaux complètement minés,voire mités il faudra trouver un produit capable de colmater tous les trous afin de rendre aux utilisateurs mordus de l'informatique ce qu'aucun ordi ne possédera jamais le sens et le respect des valeurs humaines et non humanoïdes
Très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 30/08/2014

Et ce n'est rien à côté de ce que l'avenir du futur et son compagnon inévitable le futur à venir nous réservent. Entre les frigos atomiques que l'UNESCO nous prépare et cette véritable auberge esquimaude que représentent les distributeurs de chaussures destinés à révolutionner l'industrie de la chaussure, entre autre, on n'a plus le temps de s'arrêter pour souffler et pour dire "Pinpon !".

Écrit par : Roland le Maboul | 31/08/2014

Les commentaires sont fermés.