14/06/2015

Votation Billag

billag.jpg

Sur un article du quotidien "Le Temps" d'il y a quelque jours, le journal vendait l'info comme quoi Billag appartenait à Swisscom. Voici le lien du Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Billag

 

Donc, tout cela est une mafia bien organisée pour nous faire payer d'un côté ou de l'autre. Vous êtes chez Swisscom, vous payez, vous êtes chez un autre opérateur, vous payez aussi. Les autres opérateurs comme Cablecom envoient une facture trimestrielle pour payer le câble et donc la réception audiovisuelle que l'on paie déjà avec Billag.

Billag prend la TVA depuis des années mais il ne nous rembourse que cette année 11,30.- (ouah super!) du trop perçu.

Mais, et les autres années? C'est comme les assurances maladies et le trop perçu. Par-contre, si l'on ne paie pas dans le délai imparti, attention les frais de rappel et les menaces!!!

Swisscom tient le marché d'une main de fer et n'arrête pas de s'étendre. Pris sur Wikipedia.Le portefeuille de Swisscom Participations regroupe les cinq champs d’activité suivants: «Broadcasting» avec Swisscom Broadcast SA, «Construction et entretien des réseaux» avec Cablex SA, «Gestion d’immeubles et voyages d’affaires (y compris gestion du parc automobile)», avec Swisscom Immeubles SA, «Facturation et encaissement» avec Billag SA, Alphapay SA et Medipa Caisse de facturation SA, ainsi que «Solutions mobiles» avec Minick Holding SA et Sicap SA.3

N'oublions pas le domaine de la sécurité, dernière infrastructure.

Alors? Tous pour Billag?

 

 

08:49 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0)

08/06/2015

La glace de la discorde

artisanal.jpg

industriel.jpg

Il fait beau, il fait chaud, que diriez-vous d'une bonne glace pour vous rafraîchir?

Hier, sur TV5, un reportage sur les glaces faisait froid dans le dos. La plupart des glaciers se faisant appeler artisans étaient dénoncés pour leur fabrication douteuse. Il faut d'abord savoir la différence entre glace et crème glacée. La première étant faite avec du lait et des œufs, l'autre avec des poudres.

Une glace artisanale est faite avec une base de crème anglaise dans laquelle on ajoutera les parfums désirés. La glace vite fait est une mélange de poudres diverses d'origine pour la plupart d'Italie et dont n'importe qui peut se vanter d'être un glacier alors que c'est un métier reconnu.

Si vous voyez dans les bacs, des couleurs criardes et une impression de glace bien gonflée comme une mousse, ce sont des poudres industrielles et bourrées de sucre.

C'est payer cher un produit que l'on retrouve de partout dans les congélateurs de nos supermarchés. En effet, nous achetons des glaces à l'air. Amusez-vous à regarder sur les étiquettes le poids du produit et le poids effectif de la marchandise: 1000g de glace au chocolat mais 500g de marchandise. On bat la glace de façon à faire entrer l'air et donner une consistance bien gonflée alors qu'elle fondra plus vite. Moins de marchandise, plus d'air= glace qui fond rapidement.

Un procédé reconnu depuis longtemps car c'est Margareth Thatcher, la fameuse dame de fer,(à l'époque étudiante en chimie), qui est à l'origine de ce procédé, que la plupart des fabricants reprennent aujourd'hui. Nous achetons une glace dans ces boutiques où l'on vend des boules dans des gobelets avec un fond plus haut, en faisant sortir le produit pour donner l'illusion qu'il y en a plus alors que c'est le contraire. Tous ces petits exemples qu'il faut connaître avant de se lancer à payer ces trésors du froid qui régalent nos papilles sur le moment.

 

06:28 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4)