03/02/2016

Le harcèlement scolaire, une réalité cachée

Un article intéressant sur le 20mn aujourd'hui, concernant le harcèlement à l'école. Trop peu de parents affrontent la vérité et ne sont pas soutenus face à ce phénomène qui prend de l'ampleur. Le harcèlement scolaire est réel et provoque des dégâts irrémédiables tant sur la famille que sur l'enfant. Les autorités ne veulent y prêter cas, il n'est pas de bon ton que ce genre de choses arrive dans un établissement. Cela fait beaucoup de papiers, de dossiers, d'enquêtes. En attendant, les gens cachent car il est dur de faire face tout seul contre une administration qui se voile la face. On envoie le bambin chez des psys (on fait marcher le commerce), on discute un peu, on fait écrire des lettres d'excuses aux harceleurs (qui s'en moquent éperdument) et quelques rendez-vous inefficaces. En attendant, l'enfant est cassé, perturbé, effrayé et n'avance pas.

On ne change pas d'établissement, ce n'est pas bien pour l'image. On tente surtout de faire admettre que c'est bien de s'en prendre plein la g.... ça rendra plus fort pour la suite...ou pas.

Plus d'enfants qu'on ne croie subissent ces représailles qui parfois mènent au pire. Dommage collatéral dira-t-on.

Tant que les autorités fermeront les yeux, il y aura des harceleurs. Tant que personne ne bougera et ne punira en conséquence, il y aura des harceleurs. La venue des réseaux sociaux n'a fait que renforcer la haine et la lâcheté.

Qui est le plus lâche dans l'histoire? Parce qu'il faut du courage pour affronter tous les jours ses bourreaux.

 

 

06:48 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

@Sandra Nicaud Très bon article reflétant la lâcheté si prévisible et souvent dénoncée par tous ceux non abonnés à ces réseaux nommés anti sociaux
Et les mêmes qui n'hésitent pas à en rajouter une couche à chaque fois qu'un danger guette avaient aussi prédit que plus on obligerait les gens à refaire ce qui avait été défait justement pour la sécurité des citoyens ou qui fonctionnait très bien avant l'arrivée d'Internet plus le côté crasse et ignoble de nombreux humains se manifesterait
Dans le temps on disait secouez le panier une fois que vous aurez mis tous les humains dedans juste pour en faire ressortir le meilleur de nos jours c'est plutôt arrêtez de le secouer ce sont les pires crapules qui reviennent au grand jour car plus on en parle plus elles se sentiront glorifiées
On en a la preuve !

Écrit par : lovejoie | 03/02/2016

Le harcèlement est grave. Ceci dit, il y a des écoles à Genève où le harceleur est prié de changer d'établissement. Cela est arrivé au harceleur de mon fils. Il a changé d'école. Ce n'est qu'une question de volonté.
Par contre, mon fils devait aller voir un psy, tandis que le harceleur non. Il m'a été répondu par l'assistante sociale qu'on ne pouvait pas se mêler de sa vie.
Bref, celui qui se fait harceler, c'est de sa faute, visiblement, aux yeux de la psychologie. Dommage, car le harceleur, lui, est pleinement fautif, mais qu'on n'y touche pas, et on ne le fait surtout pas réfléchir aux raisons de son harcèlement.

Écrit par : hiver16 | 04/02/2016

"Il m'a été répondu par l'assistante sociale qu'on ne pouvait pas se mêler de sa vie."
Lâcheté habituelle des responsables ... probablement encouragée par des conceptions stupides de ce qu'est la psychologie (ou nature) humaine.

Écrit par : Mère-Grand | 04/02/2016

@Sandra Nicaud ke me permets de revenir sur le sujet ! quand on plonge les enfants dans la terreur qu'on la leur fait vivre jour après jour entre coups terreurs nocturnes et plaies recousues à vif par des vétérinaires oui en campagne il n'y avait pas forcément de médecin ou l'enfant caché ne devait pas être soigné par une autorité ,je n'ai jamais su alors quand on voit le monde actuel on se dit que ceux qui cultivent les peurs grâce à des images et qui saturent l'esprit des gosses grâce à des technologies distribuant de la peur comment voulez vous que ces enfants ne développent pas des envies de harcèlement voir même de tuer ?
Encore une fois ce sont les enfants qui paient le prix de la lâcheté de ce monde d'adultes qui pour beaucoup n'ayant pas d'enfant se croient autorisé à tout diriger à leurs manières en oubliant l'essentiel
Quand on veut qu'un enfant se développe normalement on ne le relie par à un face de bouc ou autre stupidité virtuelle crachant de la haine à longueur de journée
Très belle journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 09/02/2016

Les commentaires sont fermés.