20/02/2017

Resto en ligne

Un petit resto le samedi soir, ça détend. C'est ce que je me suis dit alors que cela faisait quelques semaines où je n'étais pas sortie.

Avec ma petite famille, nous voilà installés confortablement, prêts à consulter la carte des mets.

Un couple arrive, suivi de trois personnes puis de quatre, s'installant autour de nous comme une forteresse imprenable.

Nous, impassibles continuons à discuter et rire dans notre conversation.

Soudain, des lumières jaillies de nulle part nous interpellent. Intrigués, nous tournons la tête. Aux trois tables, des portables sont apparus. Et en avant, personne ne se parle, chacun est obnubilé par des textos et autres choses importantes à écrire.

Ils sont tous à regarder leur écran, figés dans un rictus ridicule à tapoter comme des zombies.

Personne ne discute, personne ne se regarde. Le temps s'est arrêté. L'ère de la technologie est en marche. Il n'y a pas d'échange. Juste une pause pour commander dans un regard torve au serveur qui a dérangé le tapotage frénétique.

Nous avons dû passer pour des extra-terrestres à discuter en famille, sans petite machine dans les mains.

 

06:09 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Bonjour Sandra bienvenue dans le club des extraterrestres ,votre texte reflète le manque de savoir vivre de la part des tapoteurs qui malheureusement sont en nombre grandissant
Bonne journée

Écrit par : lovejoie | 20/02/2017

???

Écrit par : jean jarogh | 20/02/2017

Bonjour :-)

Mais l'aviez-vous vu ?

https://www.youtube.com/watch?v=VASywEuqFd8

Écrit par : absolom | 20/02/2017

Peu de mots pour signifier combien de maux nous devons subir presque chaque fois que l'on s'assoie à une table d'un établissement public :-))))

Et hélas cela devient partout la même chose, que ce soit dans les grandes surfaces, les transports publics, les boutiques, etc ..

Dans la même série, il y a également les chiens de toute taille ... tolérés dans les établissements publics, les commerces d'alimentation ...

Belle journée à vous

Écrit par : M.A. | 20/02/2017

Qui a dit que l`évolution s`est arrétée? Ecce Homo Smartfonicus! Con comme un balai (un balai virtuel, bien-sur) mais tellement "cablé"...

Écrit par : jean jarogh | 20/02/2017

Les commentaires sont fermés.