08/03/2014

La journée de la femme

la journee.jpgLa journée de la femme, ça veut dire quoi?

Est-ce que dès aujourd'hui la parité va être acceptée de partout? Que les salaires inégaux existants vont se mettre à niveau? Que l'égalité va être appliquée dans les corvées ménagères?

Que les femmes dans le monde vont avoir la même reconnaissance que l'égo masculin?

Lénine avait décrété le 8 mars 1921 la journée de la femme en hommage aux femmes qui manifestèrent le 8 mars 1917 à Petrograd lors du déclenchement de la révolution russe mais cette date ne fut officialisée qu'en 1977 par les Nations Unies.

Nous voyons en ce moment pléthore de films racontant l'esclavage des noirs ou la discrimination raciale actuelle mais qu'en est-il des femmes? Des femmes battues, violées, esclaves de l'homme!

Qu'en est-il des femmes qui continuent à subir le joug terrifiant d'hommes prêts à tout pour les écraser? Pas seulement dans des pays où la religion conforte le pouvoir de suprématie masculine mais aussi dans les pays dits civilisés où la femme doit travailler deux fois plus qu'un homme pour prouver ses compétences, qu'elle doit jongler entre l'éducation des enfants, leur instruction, la maison, son travail et s'occuper de l'homme?

Ceci n'est pas un discours féministe mais une conclusion de ce qui se passe actuellement et qui existe depuis fort longtemps. On parle d'égalité, de respect et de parité. Des lois ont été établies mais ne sont pas suivies.

Pourtant, aujourd'hui, c'est la journée de la femme. Et alors? Un bouquet de fleurs et demain on oublie tout.

A l'année prochaine donc..

la femme.jpg

05/01/2014

Cinéma: le prix

cinema.jpgBonne année à tout le monde!!!

En cette nouvelle année, je voulais parler du prix des cinémas qui devient un luxe aujourd'hui. Selon les statistiques, le prix en Suisse d'une place est 15,62.- Mais ce n'est qu'une statistique. A Genève, il faudra débourser 18.- à Pathé par exemple. Néanmoins, les responsables des salles accusent les mauvais  "Blockbusters" d'être à l'origine de leur déconvenue.

Ah bon? Je ne suis pas spécialement d'accord. De bons films à voir sur grand écran sont sortis mais avec la récession actuelle, qui va payer 18.- par personne plus les boissons et friandises alors que quelques semaines après, les films sortent en DVD, Blu Ray et 3D pour moins cher et à voir autant de fois que possible.

Il y a la VOD qui  offre de bons choix à des prix corrects. Lorsqu'une responsable de Bienne affirme que baisser le prix n'amènera pas plus de clients, je ne crois pas du tout. C'est pour cette raison que nombreux vont à Archamps où le prix est moins cher et offre de bonnes opportunités pour les amoureux du 7ème art.

Il n'y a pas si longtemps, nous avions de charmantes ouvreuses qui sillonnaient entre les fauteuils et proposaient bonbons et chocolats. Aujourd'hui, tout devient impersonnel, cher et lorsque nous nous asseyons, il y a toujours les dingos du portable gênants même lors de la projection, il y a les dérangeurs de pieds donnant coups sans arrêt dan les dossiers et les parents inconscients amenant les enfants trop jeunes à des films inadéquats.


Elle est pas belle la vie?

 


09/12/2013

L'E-cigarette; le bon choix?

cigarette.jpgOn ne lit que ça dans les journaux. L'e-cigarette est nocive selon certains, elle aide à arrêter pour d'autres. En France, elles sont vendues avec de la nicotine, ce qui est interdit en Suisse. En Suisse, l'e-cigarette est vendue sans nicotine avec des parfums divers comme chocolat, fraise et autres. On commence à interdire de vapoter dans les trams et trains, bientôt ce sera de partout car la ligue anti-tabac veille.

Les médias font la pluie et le beau temps. Ils se mettent du côté de la politique qu'ils représentent. Le tabac est nocif pour la santé mais pas le cannabis. On va le légaliser, mieux vaut une bonne fumette de tapis que la clope. Mais où va-t-on?  On va bientôt mettre le paquet à 10.- pour pousser les gens à tirer sur le calumet, légalisé par l'Etat qui pourra contrôler les fumeurs.

cannabis.jpgNos libertés se réduisent de plus en plus

et l'Etat s'engraisse sur notre passivité. On nous prône la santé et les coûts qu'engendrent cette dépendance. Bientôt ce sera au niveau du poids que l'on fait ou de l'air que l'on respire. Tout est bon pour nous faire payer de plus en plus ce que l'Etat ne veut plus payer par nos impôts; les poubelles, la formation, les allocations familiales...

Tout arrive à notre charge gentiment où l'écart ne fait que se creuser entre les gens.

Elle est pas belle la vie?