14/01/2014

Un Noël à Londres

oxford street.jpgNoël à Londres est un moment magique. Les rues sont illuminées et décorées. Des objets, des pancartes et des sapins multicolores donnent une ambiance propre à cette période. D'immenses boutiques aux lustres étincelants, des vitrines éclatantes abritent des automates magnifiques sur le thème de Noël et une ambiance festive se balade dans toutes les rues. Les gens sont agréables et serviables, que ce soit un balayeur ou un simple passant. La cordialité et la sympathie sont toujours présentes.

regent street.jpgLe respect dans les files d'attente est suivi. Personne ne passe devant les autres. Durant le Boxing Day (26 décembre), jour des soldes, la population envahit les rues comme Regent Street ou les quartiers comme Soho, pour profiter de rabais conséquents. Certains patientent depuis l'aurore pour être dans les premiers à profiter, devant les boutiques de marques comme Levi's ou Desigual, mais tout le monde fait la queue dans une royale quiétude. Lors de l'ouverture, il n'y a pas de précipitation. Les magasins plus petits freinent le flux de la clientèle en ne laissant passer que par 10 ou moins de personnes. Néanmoins, ils ne lèsent pas ceux restés dehors. En effet, les employés sortent, munis de thermos de café et servent avec le sourire les clients patients.

hamleys.jpgUn magasin de jouets, Hamleys, établi sur 7 étages dans Regent Street, offre l'opportunité aux clients de jouer et tester avec des vendeurs enthousiastes des jeux.

L'ambiance reste festive dans les pubs londoniens et le sérieux résiste à toutes les épreuves pour les gardes de la reine, faisant fi des touristes venus les titiller pour ramener des photos souvenirs.

A voir.

garde.jpg

06:35 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0)

06/01/2014

La liberté de penser

liberté.jpgL'article 18 de la déclaration universelle des droits de l'homme donne le droit à toute personne la liberté de penser.

Ce que l'on peut écrire sur des blogs est le reflet de ce que l'on veut discuter, d'échanger ou même de se faire plaisir.

On peut aimer comme on ne peut apprécier, cela ne justifie pas les terroristes mal embouchés qui sévissent sur les blogs sous des pseudonymes crapuleux et qui n'ont pas le courage de laisser leur identité. 

Tous, écrivons des blogs sur ce que l'on aime, ce que l'on déteste ou une réaction sur des actes. Si certains n'apprécient pas, qu'ils passent leur chemin plutôt que d'injurier ou menacer.

Personnellement, j'aime à conclure mes petits écrits d'un: " Elle est pas belle la vie?"

C'est une phrase qui ne plaît pas à tout le monde mais c'est une boutade. C'est surtout pour démontrer que non, elle est pas belle la vie par ce qu'on lit et ce qu'on voit ou ce qu'on subit. Il est bien dommage que ceux qui ne comprennent pas cette ironie ou ceux qui ne veulent pas la comprendre deviennent aussi détestables.

Alors, de grâce, laissez les auteurs  de blogs s'exprimer car c'est notre liberté de penser.

Elle est pas belle la vie?




06:36 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (5)

19/12/2013

Assassin!!

fabrice anthamatten.jpgVoilà le visage de Fabrice Anthamatten. pourquoi lui mettre une bande noire sur le visage? C'est lui le meurtrier d'Adeline. On lui donne depuis plusieurs jours l'occasion de se faire de la publicité. Il est heureux. On ne parle que de lui. Tous les journaux sont friands d'expliquer son geste. Pourquoi? C'est un malade. Il n'a pas tué pour de l'argent, ni par amour ou par vengeance. Il a tué pour le plaisir. Parce que c'est un malade. Les journaux se rassasient de ce fait pour vendre. Bientôt un livre, bientôt un film. Il ne devrait plus avoir de droits civiques, on l'oublierait dans un trou et on ne parlerait plus de lui. Au lieu de cela, on va le conforter dans ses pulsions et l'observer, le conserver et les psys vont se régaler de ce cas.

Regardons ce visage, ne le cachons pas à la face du public. C'est ued gein.jpgn assassin. Ed gein qui a suscité de nombreux films a fini heureux dans un centre psychiatrique. Et ça remonte à 1906. Il n'y a eu aucun progrès depuis. On garde les fous dangereux et trop souvent aujourd'hui on les laisse sortir.

Elle est pas belle la vie?

07:22 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2)